Ecole EAT Montpellier
Ecole EAT Montpellier
Ecole EAT Montpellier
Ecole EAT Montpellier
Ecole EAT Montpellier
Ecole EAT Montpellier
Ecole EAT Montpellier

L’école d’Analyse Transactionnelle de Montpellier.

L’eAT Montpellier, l’une des premières écoles d’AT en France a été créée en octobre 1999, avant, il s’agissait de « Compagnonnage » pour qui voulait se former en AT, l’enseigner et l’exercer. Les premiers enseignants s’étaient formés à l’étranger.


     Pionnière dans le midi, notre école se caractérise par l’enseignement et le regard professionnel spécifique hérités d’Alain & Isabelle Crespelle. Analystes Transactionnels formateurs, ils nous ont transmis, leur approche multiculturelle, leur rigueur, leur recherche du sens, leur curiosité des liens possibles que nous pouvons proposer à nos clients entre leur histoire, la découverte des autres et du monde dans lequel, tous, nous évoluons.


    L’eAT Montpellier s’est engagée, dès la création de la FF2P (Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse), dans la reconnaissance du métier « Psychothérapeute ». Elle a participé activement aux démarches entreprises - hélas sans succès jusqu’à ce jour, et l’espoir demeure !


L’eAT Montpellier est adhérente à l’IFAT (Institut Français d’Analyse Transactionnelle) et à l’EATA (Association Européenne d’Analyse Transactionnelle)


    L’IFAT est l’association nationale  créée en 1975  par  quelques français  intéressés par l’Analyse Transactionnelle. Depuis ses débuts l’IFAT grandit. Le nombre de ses adhérents s’accroît, les écoles et les enseignants s’organisent pour promouvoir l’AT au cours de Congrès annuels, de Semaines de l’AT, de Journées d’étude et de formation.

L’IFAT est   internationalement reconnue grâce  à son appartenance à l’EATA, elle-même affiliée à l’Association Mondiale ITAA.


    Adhérer à l’IFAT permet d’accéder à l’interface  « adhérent » du site internet qui propose des textes théoriques, des références bibliographiques, le manuel des examens EATA. Cette adhésion  inclut également un droit d’accès à la revue « Actualité en Analyse Transactionnelle » sur le portail internet CAIRN.

Site : ifat-asso.org


    L’eAT Montpellier, adhérente  à la FF2P, (Fédération Française de Psychothérapie et de Psychanalyse) est accréditée par l’Association Européenne de Psychothérapie (EAP) pour délivrer le Certificat Européen de Psychothérapie, (CEP)


L’analyse transactionnelle (AT) est une théorie de la personnalité. Son inventeur & fondateur, Eric Berne (1910 -1970), psychiatre Canadien, pose comme postulat « Chacun fait de son mieux dans la situation telle qu’il la perçoit ». Son époque est celle des courants humanistes dont le fondement est : « la nature humaine est fondamentalement positive, capable de faire des choix et de les assumer.» Éric Berne crée un corpus théorique et une méthode, ses concepts sont aussi des outils d’intervention.


      Cette méthode s’est particulièrement développée dans les années 1950 à 1970. Elle se centre sur la communication,  les échanges relationnels, dénommés « transactions ».

Elle permet une meilleure connaissance de soi, de ses capacités à communiquer avec les autres, et une découverte de ce qui se joue dans une relation.


      L’intervenant en Analyse Transactionnelle, définit avec le client le changement que la personne désire mettre en œuvre. Ils établissent un « contrat » dont l’objectif doit être précis, positif, réaliste.


      La mise en œuvre de l’Analyse Transactionnelle vise le changement, l’autonomisation, l’épanouissement de la personne dans ses quatre champs d’application :

« Thérapeutique », « Organisationnel », « Éducatif » « Conseil ».


Le langage de l’AT est accessible, il facilite la communication entre les personnes.


      À la fois théorie et méthode, l’AT vise à donner aux personnes qui le désirent  l’accès à la connaissance de soi et aux changements souhaités.


Qu’est-ce que l’Analyse Transactionnelle ?


    L’analyse transactionnelle (AT) est une théorie de la personnalité. Son inventeur & fondateur, Eric Berne (1910 -1970), psychiatre Canadien, pose comme postulat « Chacun fait de son mieux dans la situation telle qu’il la perçoit ». Son époque est celle des courants humanistes dont le fondement est : « la nature humaine est fondamentalement positive, capable de faire des choix et de les assumer.» Éric Berne crée un corpus théorique et une méthode, ses concepts sont aussi des outils d’intervention.


    Cette méthode s’est particulièrement développée dans les années 1950 à 1970. Elle se centre sur la communication,  les échanges relationnels, dénommés « transactions ».

Elle permet une meilleure connaissance de soi, de ses capacités à communiquer avec les autres, et une découverte de ce qui se joue dans une relation.


    L’intervenant en Analyse Transactionnelle, définit avec le client le changement que la personne désire mettre en œuvre. Ils établissent un « contrat » dont l’objectif doit être précis, positif, réaliste.


    La mise en œuvre de l’Analyse Transactionnelle vise le changement, l’autonomisation, l’épanouissement de la personne dans ses quatre champs d’application :

« Thérapeutique », « Organisationnel », « Éducatif » « Conseil ».

Le langage de l’AT est accessible, il facilite la communication entre les personnes.


    À la fois théorie et méthode, l’AT vise à donner aux personnes qui le désirent  l’accès à la connaissance de soi et aux changements souhaités.

FORMATIONS